Blessure d’Abandon

Le mois dernier je vous ai parlé de la blessure de « Rejet »  et ce mois de février qui  fête les Amoureux, j’aimerais vous parler de la blessure d‘Abandon.Pas très gai, me direz-vous, et c’est la même chose ! Et bien non, il y a une différence entre le Rejet et l’Abandon.Se sentir rejeté, c’est se sentir expulsé, pas à sa place avec un manque d’estime de soi.   Se sentir abandonné c’est se sentir seul, sans soin, sans soutien. La personne qui se sent abandonnée dira : « personne ne m’aime », on me laisse tomber, on ne veut plus de moi, on ne veut pas s’occuper de moi. Elle croit qu’elle ne reçoit jamais assez d’intention. Elle a beaucoup d’attentes et souffre d’un manque affectif. Plus elle a peur d’être abandonnée, plus elle se fera abandonner par l’autre, et parfois, par découragement, c’est elle qui abandonne !

L’abandon est une blessure émotionnelle, de l’âme ou psychologique, comme le rejet, l’humiliation, la trahison et l’injustice. Nous en souffrons tous. Elles sont la cause de la majorité de nos difficultés. Nous développons alors, pour notre survie, des masques, appelés aussi personnalités ou caractères, dont l’unique utilité est de nous protéger dans l’espoir de moins souffrir. Ce n’est pas ce que nous vivons qui nous fait souffrir dans la vie mais la réaction à ce que nous vivons. Nous agissons et réagissons tous différemment en fonction de nos blessures.

La bonne nouvelle :   Si vous apprenez à vous connaître véritablement, en découvrant vos blessures, vous pourrez les guérir enfin et vivre votre propre vie dans la joie, l’harmonie, la liberté, la santé et l’Amour. Vous gagnerez une meilleure qualité de vie et améliorerez considérablement vos relations.

Découvrez ci cela vous concerne : répondez par OUI ou par NON au petit test ci-dessous :–  je me sens triste parfois sans savoir pourquoi, ou je pleure facilement–  je m’ennuie facilement

–  je m’attire toujours des partenaires qui me laissent tomber

– je dramatise facilement une situation

–  j’ai peur de ne pas être soutenu

–  je m’apitoie sur mon sort, me plains, joue la victime, le « caliméro »

–  je n’aime pas faire les choses tout seul

–  j’ai de la difficulté à mettre fin à une relation

–  je me sens responsable du bonheur ou du malheur des autres

–  j’aime jouer au sauveur avec les gens de mon entourage

 

Bravo d’avoir répondu sincèrement ! Si vous avez obtenu un maximum de OUI, vous vous reconnaissez peut-être dans la blessure d’ABANDON.

Vous avez besoin de relations harmonieuses, authentiques et sincères. Vous aimez et avez la capacité d’aider et de conseiller les autres. Le bien-être, le développement personnel et la spiritualité    vous passionnent. 

Les Fleurs de Bach 
Vous éprouvez un sentiment de déception, d’injustice, d’aigreur, de frustration, Willow, le saule blanc est la fleur des « Caliméros », des victimes;  elle vous soulagera l’esprit pour accepter votre destinée et votre responsabilité dans la vie. Un nuage traverse votre existence, un coup de cafard, une ancienne tristesse refait surface… prenez vite quelques gouttes de Mustard, la moutarde. Vous êtes en vide de tendresse, en manque affectif, ou en plein chagrin d’amour, Chicory, la chicorée vous soulage le coeur et vous transmet le message que l’on ne peut pas tout attendre des autres.
Les huiles essentielles 
Si vous estimez manquer d’attention, vous recherchez plus de sécurité au niveau émotionnel, vous cherchez à être au centre de l’attention, appliquez chaque matin une goutte d’huile essentielle de Galbanum sur le plexus solaire et sous la plante des pieds et humez le flacon dans la journée. Vous retrouverez une stabilité émotionnelle et le sens de la réalité. Si vous n’arrivez pas à surmonter une séparation, vous vous sentez seul, isolé, incompris, que vous restez fermé de peur de souffrir encore, vous peinez à pardonner aux autres et à vous-même, c’est Champaca qui vous aidera à ressentir la connexion avec les autres, avec le divin, avec votre coeur pour stimuler l’intelligence du coeur. Humez le flacon et méditez régulièrement.

 Lorsque vous vous aimez, vous ne craignez plus l’abandon ni la désapprobation des autres  » Wayne W. Dyer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*