La Solitude ça n’existe pas…

La solitude, ça n’existe pas chantait Gilbert Bécaud  !

Avait-il raison ou tord ?  Que penser de la solitude de nos jours ? 

Est-ce une réalité ? une souffrance ? un choix ?

La solitude est l’état d’une personne qui se sent seule, qui a peu de contact avec autrui, qui se trouve isolée, retirée du monde ou de la société.

A ne pas confondre avec l’isolement qui se définit par l’état d’une personne qui vit séparée des autres, qui se met à l’écart par choix ou non. Nous éprouvons tous par moment un certain besoin d’isolement. Lorsque celui-ci est voulu, choisi, il est généralement bien vécu.

Par contre lorsque nous parlons de solitude et que nous sentons de la tristesse, c’est que nous ne la vivons pas dans l’acceptation et la paix intérieure.

Si vous vous isolez souvent, il est important de vous demander si cela est vraiment votre choix ou si vous agissez par peur. Dans ce cas, vous ressentez, au fond de vous, ce sentiment de solitude dans votre isolement. Ce qui peut vous amener à un comportement destructeur car il a été reconnu qu’une personne souffrant de solitude est portée à manger, à boire ou à travailler plus que d’habitude.

Et si nous transformions le mot

Solitude avec le mot Liberté ?

Cela prend un tout autre sens et nous avons la liberté et le pouvoir de choisir ce que nous voulons dans notre vie.​​​​​​​

 

Beaudelaire disait de quelqu’un qui se plaignait de s’ennuyer qu’il avouait, du même coup, être pour lui-même une bien triste compagnie.

E. Gibbon, historien anglais faisait de la solitude « l’école du génie ». La solitude nourrit l’imagination, la créativité, la découverte d’un moi authentique et de dons à côté desquels on passe bien souvent, dans la béatitude un peu passive d’un bonheur humain, quotidien et routinier.

Pourtant notre société met aujourd’hui l’accent sur les relations humaines, les échanges, la communication, jugés indispensables, et fait un névrosé, voir un psychopathe, de tout être recherchant la solitude plus que la présence des autres. Mais l’histoire nous prouve que ce sont le plus souvent les solitaires, ayant il est vrai, fréquemment vécu des deuils précoces ou des frustrations douloureuses, qui créent les œuvres les plus belles, les plus dignes d’immortalité.

Les vies les mieux remplies ne sont-elles pas le propre des êtres qui se suffisent à eux-mêmes et exploitent au mieux leurs ressources profondes ?

 

La Fleur de Bach « Water Violett »

vous permet d’être à l’aise avec vous-même en appréciant d’être seul(e) !

 

 

 

 

 

Découvrez les autres Fleurs de Bach sur le répertoire ici

 

Mon cadeau de Noël :

Comment parvenir à mieux gérer votre solitude ?

Si vous souffrez fréquemment de solitude, que vous vivez seul ou en société, il est fort probable que vous souffriez de la Blessure Emotionnelle de Rejet ou d’Abandon.

En travaillant sur les Blessures qui vous appartiennent, vous parviendrez rapidement à mieux gérer cette solitude.

Offrez-vous la fameuse

  Journée Privilège 

où vous serez accompagné personnellement toute la journée avec moi.

C’est le cadeau idéal à s’offrir pour bien terminer l’année 2018 ou bien débuter 2019

Profitez de mon cadeau exceptionnel de 20 % de réduction pendant le mois de décembre !

C’est aussi le cadeau à offrir à ceux que vous aimez

CADEAU

 

Et encore un cadeau de Noël si vous aimez travailler seul(e)…​​​​​​​

.. vous apprécierez le cours en ligne 

 « s’auto-coacher et s’épanouir avec les Fleurs de Bach« 

Un cheminement de développement personnel sur 6 semaines à votre convenance

en décembre il vous est offert à 50 % 

oui je m’offre ce cadeau 

 

La conversation enrichit l’intelligence, mais la solitude est l’école du génie ! « E. Gibbon »