Coupable NON Responsable OUI !

Suite à l’article précédent sur la culpabilité (ici) il est logique maintenant de parler de responsabilité.

Qu’est ce que la responsabilité ?

Au plan matériel, la personne responsable répond de ses actes ou des personnes dont elle a la charge.

Prendre ses responsabilités c’est agir, se décider en acceptant d’assumer toutes les conséquences de ses actions.

La responsabilité civile dépend d’un système judiciaire, de lois.

Exemple : un parent est responsable des actions et dommages causés par ses enfants mineurs et assume les conséquences matérielles.

         

Mais au plan spirituel, au niveau de l’Etre, chaque humain, enfant ou adulte doit assumer les conséquences de ses décisions et de ses réactions.

Pour reconnaître cette notion de responsabilité, il est essentiel de se souvenir de deux grandes lois universelles et spirituelles :

La loi de cause à effet : on récole ce que l’on sème.

La loi d’attraction : nos pensées émettent des fréquences qui attirent à soi ce qui nous arrive. Nous créons notre réalité à chaque instant.

Nous sommes donc tous responsables à 100 % de notre façon de réagir à toute situation qui se présente au cours de notre vie.

Cela comporte 2 aspects :

Le premier aspect : nous ne pouvons culpabiliser personne d’autre de ce qui nous arrive. Nous ne devons pas croire que les autres doivent assumer les conséquences de nos décisions ou réactions.

Exemple : mon conjoint m’accuse injustement,  je réagis avec colère, ce qui génère une grosse dispute. Je m’échappe en courant et me fais une belle entorse à la cheville !

Mon conjoint n’est pas responsable de ce qui m’arrive. C’est ma réaction à son accusation qui a provoqué cet événement.

Le deuxième aspect : nous ne pouvons pas nous culpabiliser pour les décisions des autres et surtout celles de nos proches. Nous ne devons pas croire que nous devons assumer les conséquences de leurs décisions ou réactions.

Exemple : j’apprends que mon adolescent se drogue. Je ne suis pas responsable de son choix ni de sa décision. Lui seul se trouve responsable de toutes les conséquences de son choix.

Je ne suis responsable que de ma propre réaction à son choix. S’il n’est pas majeur, et si j’ai  à assumer certaines conséquences physiques et matérielles, tout se fera plus sereinement si je ne vis pas de culpabilité et si je sais faire respecter mon espace.

Devenir une personne responsable nous permet d’observer la vie sans jugement en vue de mieux la maîtriser.

 

Posons-nous les questions suivantes :

 « Dans cette situation difficile ou désagréable, qu’est-ce qui m’est bénéfique ?

et qu’est-ce qui m’est non bénéfique » ? 

 

L’élément essentiel si nous désirons de véritables transformations dans notre vie consiste d’abord à accepter que nous sommes responsable à 100 % de tout ce qui compose notre vie.

C’est être conscient que tout ce qui nous arrive fait partie de notre propre création et résulte de notre grand pouvoir de créer.

 

Nous ne pouvons jamais être responsable de l’état d’Etre de quelqu’un d’autre.

Etre responsable qu’une personne soit en santé, heureuse, malade, etc… ou se croire responsable du bonheur des autres et du malheur des autres est un pouvoir que l’on a pas.

 

Une personne avec une attitude irresponsable vit automatiquement de la culpabilité et risque de croire qu’elle est une victime de la vie quand elle vit de l’injustice, la maladie, l’accident, manque d’argent, une séparation ou toute autre chose désagréable.

Quand nous en avons assez de vivre difficilement avec les conséquences de nos choix, nous décidons alors de faire des transformations et de devenir quelqu’un de responsable. Grâce à cette notion de responsabilité, l’humain finit par faire des choix de plus en plus conscients et intelligents pour lui en faisant bien la différence entre la responsabilité et l’engagement.

La responsabilité se situe au niveau de l’être et l’engagement se situe au niveau matériel.

 

Une personne responsable

– sait qu’elle crée entièrement sa vie même si tout ne va pas toujours à son goût

– sait que son attitude intérieure et ses croyances en sont la cause

– sait qu’elle reste la seule qui puisse agir pour remédier aux situations de sa vie

– ne blâme personne, ni elle-même

– les situations difficiles lui paraissent beaucoup plus faciles et elle vit moins d’inquiétudes, de contraintes et d’émotions car elle accepte toutes ses expériences en sachant qu’elle a toujours le choix de prendre de nouvelles décisions

– elle vit une grande libération et une paix intérieure

– ses relations deviennent plus sereines, plus vraies car moins d’attentes, moins de culpabilité et surtout plus d’amour pour elle-même et pour les autres

– elle fait preuve de compassion et de respect pour les personnes qui n’ont pas encore pris conscience de cette grande loi et qui se croient être des victimes de la vie

– elle devient un exemple et représente un modèle incitant les autres à vivre la paix intérieure que procure la responsabilité.

 

Pour les jeunes enfants vivant la maladie, l’infirmité, l’injustice, la tragédie… souvent les parents endossent la responsabilité ou le blâme. Ils sont pris en pitié ou surprotégés, etc. Mais l’âme qui habitent ce corps d’enfant est comme les autres et que malgré une expérience douloureuse, cette dernière est importante pour son évolution. Lui laisser sa responsabilité cela évite de s’apitoyer trop, et surtout d’en faire une victime. On peut l’écouter, avoir de la compassion tout en l’aidant à découvrir ce qu’il peut apprendre grâce à cette expérience.

Le plus bel héritage qu’un parent puisse donner à son enfant consiste à lui apprendre cette notion de responsabilité. Sa vie d’adulte en sera transformée.

Etre responsable c’est

être conscient que tout ce qui nous arrive fait partie de notre

propre création et résulte de notre grand pouvoir de créer.

Une personne consciente qui accepte d’assumer toutes les conséquences de ses actes, de ses pensées, de ses paroles, de ses décisions, de ses réactions devient 

un ETRE totalement RESPONSABLE.

Elle sait que chaque évènement, agréable ou non, 

est là pour l’instruire et aider son âme à évoluer. 

 

« Ce qui trouble les hommes, ce ne sont pas les choses,

mais les opinions qu’ils en ont » Epictète

ELM, l’Orme Champêtre

est la Fleur de Bach de la Responsabilité

Elle éveille en nous la juste conscience de nos responsabilités.

Elle donne la force aux forts quand ils faiblissent.

 

Si vous voulez en savoir plus sur les Fleurs de Bach, découvrez le répertoire 

ou prenez la responsabilité de vous connaître davantage avec le cours en ligne